Technologie et science

Le Code Chastenay est une invitation hebdomadaire à découvrir la science comme vous ne l’avez jamais vue sur la chaine Télé-Québec.

Code%20Chastenay[1]

Le Code Chastenay, c’est d’abord une équipe de mordus de science qui veulent partager leur enthousiasme. Ce magazine scientifique est vivant, dynamique et passionnant. Il allie crédibilité et accessibilité. Le Code Chastenay décode la science en s’adressant au plus large public possible. C’est une série qui nous rappelle que la science est partout et qu’elle influence constamment nos vies.

La série est animée par Pierre Chastenay, astrophysicien et vulgarisateur scientifique chevronné. Il est entouré par des journalistes et communicateurs scientifiques d’expérience qui s’expriment dans un vocabulaire simple. L’atmosphère est décontractée, conviviale. Dans leur local, aux allures d’un laboratoire, l’équipe du Code Chastenay multiplie les échanges. Les reportages tournés aux quatre coins du Québec font état de la recherche et des percées scientifiques, tout en mettant les chercheurs en vedette.

Lors de l’émission 44, le Code Chasteney s’est intéressé à des nez des citoyens utilisés comme instrument de mesure des odeurs.

La compagnie BFI Canada gère le plus gros site d’enfouissement technique du Québec, situé en banlieue nord de Montréal. Depuis quelques années, des résidants du coin se plaignent des odeurs émanant du site. BFI Canada a donc décidé de prendre les grands moyens : elle a embauché Odotech spécialisée dans la gestion d’odeurs.

tipping%20front%20odor%20emissions[1]

Pour identifier les gaz malodorants et leur concentration, Odotech a entraîné un comité de 14 citoyens pour dépister les odeurs, les caractériser et évaluer leur concentration.

odor%20panel%20member%20training[1]

Odotech a aussi installé sur le site d’enfouissement deux nez électroniques qui sont reliés à des stations météo et à un système informatique. Avec l’information recueillie, le logiciel dessine en temps réel le profil du panache gazeux qui s’échappe du site et comment il se disperse dans les quartiers environnants. En combinant nez électroniques et humains, Odotech vise à obtenir une mesure rigoureuse et scientifique des odeurs.

Thierry%20Pagé%20Télé%20Québec-resized-600[1]

Cette approche, couplée à une gestion proactive des opérations sur le site, a permis à BFI Canada de minimiser les odeurs et travaille continuellement à réduire cet impact pour le voisinage immédiat au site.

En savoir plus sur OdoViewApplication SmartPhonepour le suivi des odeurs

September 13, 2013
Les_Nez_Des_Citoyens_Mesure_Des_Odeurs

Le nez des citoyens utilisé comme instrument de mesure des odeurs

Le Code Chastenay est une invitation hebdomadaire à découvrir la science comme vous ne l’avez jamais vue sur la chaine Télé-Québec. Le Code Chastenay, c’est d’abord une […]
May 10, 2012
Usines_Nuisances_Olfactives_Cheminee

Usines seules coupables des nuisances olfactives?

Les sites municipaux et industriels sont généralement pointés du doigt pour des odeurs incommodantes. Il est cependant important de rappeler que certaines odeurs de sources naturelles […]
March 24, 2012
odotech

Odeurs et H2S dans les dépôts de matériaux secs (DMS)

Il est généralement entendu que les dépôts de matériaux secs (DMS) et les lieux d’enfouissement de débris de construction ou de démolition, de part leur nature […]
February 9, 2012
odotech

Agadir installe le 1er système régional de surveillance des odeurs en Afrique

Avec son climat enchanteur et sa longue plage de 10 km, Agadir possède les atouts pour réussir des vacances balnéaires. Agadir est membre du Club très […]
December 14, 2011
odotech

Réduction des odeurs, 5 types d’approches

Cinq types d’approche sont envisageables pour la réduction de l’impact odeur : Prévention Dilution Récupératrice Destructive Diversion Si les meilleures approches sont des approches de prévention qui […]