Élevage industriel d'animaux

Produire pour et avec les citoyens

Dans plusieurs sociétés modernes, l'élevage industriel d'animaux tel que les poules, les porcs, les canards et les veaux est largement utilisé. Les déjections reliées à ce type de production accaparent une bonne partie des ressources de cette industrie. Dans plusieurs cas, ces rejets créent des difficultés avec la communauté où ces industries opèrent.

L’élevage à caractère intensif induit parfois des nuisances olfactives que les exploitants se doivent de contrôler pour des raisons réglementaires, mais aussi dans un contexte d'acceptation sociale. Par exemple, le lisier des animaux génère souvent lors de la production, du stockage et de l’épandage des odeurs âcres qui sont mal perçues par le voisinage de l'exploitation. Plusieurs contaminants gazeux entrent en jeux dans cette industrie:

  • les composés soufrés (H2S, mercaptans, sulfures organiques, etc.);
  • les composés azotés (ammoniac, indols, scatols, etc.);
  • les composés carbonés (alcools, aldéhydes, cétones, etc.);
  • les composés aromatiques (phénols, crésol, paracrésol, etc.).

Odotech est en mesure de mettre en place une approche basée spécifiquement sur ces contaminants gazeux ou globalement sur les odeurs émises.

Voici quelques exemples d'industrie où Odotech fournit son expertise et ses solutions:

  • Équarrissage
  • Conditionnement du poisson
  • Porcherie
  • Élevage de volaille (poules, dindes, etc.)

Expertise

Les experts d'Odotech sont en mesure de seconder l'exploitant dans ses démarches autant au niveau d'un audit de la situation sur le site, d'une étude des impacts sur le voisinage que de recommandations sur les abattements possibles. L'objectif visé guidera les techniques à utiliser.

Élevage industriel d'animaux : suivi en temps réel des odeurs

La plateforme OdoWatch est un moyen efficace et proactif d'avoir une gestion environnementale globale dans une seule et même plateforme. L'impact des conditions météorologiques sur le niveau des émissions d'une exploitation permet une compréhension de la dynamique de chaque site. Il est ainsi possible de moduler en temps réel les opérations en fonction de la météo et des émissions olfactives.