Méthanisation et odeurs : les pièges à éviter | Biogaz Québec – APCAS

Méthanisation et odeurs : les pièges à éviter | Biogaz Québec – APCAS

odotech

Odotech présentera “Les pièges à éviter pour la maîtrise des odeurs dans la biométhanisation” à la 9e conférence sur le Biogaz et le biométhane organisée par l’APCAS et Biogaz Québec le 25 mai 2011 à Montréal.

Plus qu’un problème environnemental, la nuisance olfactive générée par les activités humaines est un facteur d’intégration et d’harmonie important, tel que démontré par l’historique récent de plusieurs sites de gestion de matières résiduelles. Ne serait-ce que pour les travailleurs, parfois exposés, selon le poste de travail et le type d’occupation, à des gênes olfactives capables de perturber fortement la qualité de leur environnement ou, pour des riverains qui au gré des conditions climatiques peuvent subir des agressions odorantes plus ou moins fréquentes. Dans plusieurs pays développés, les odeurs sont responsables de plus de 70% des plaintes environnementales!

Il est donc essentiel d’utiliser des outils qui permettent d’évaluer de façon objective et fiable l’impact d’émissions odorantes aux alentours des activités de sites voués à la méthanisation. Parmi les outils les plus avantageux par leurs faibles coûts, leur niveau de résolution et leur flexibilité à étudier un grand nombre de cas de source d’odeurs, on retrouve l’olfactométrie et la modélisation mathématique de la dispersion atmosphérique des odeurs. Les concentrations à l’immission (air ambiant) peuvent donc être calculées afin de mieux comprendre les problématiques d’odeurs et trouver des solutions toutes aussi viables qu’économiques. La mise en relation en temps réel de ces outils (via des nez électroniques) permettra aux industriels d’optimiser leur opération et de gérer proactivement leur site de façon à minimiser les odeurs.

La gestion des odeurs est une démarche qui s’entame bien en amont de la survenance des premières plaintes d’odeur. En effet, il est possible d’intégrer la gestion des odeurs dès la conception d’un projet et tout au long de l’avancement du projet : choix du site, sélection des technologies, design, études d’impact, demandes de permis, construction, mise en opération, suivi de la performance des opérations et amélioration continue.

gestion%20odeurs-resized-600[2]

D’une manière très pratique, cette présentation abordera les pièges les plus fréquemment rencontrés en gestion des odeurs pour un site de méthanisation, et ce relativement aux aspects suivants :

• Idées préconçues
• Recherche de solutions
• Communication avec les parties prenantes et la population
• Identification des sources d’odeurs
• Sélection d’un site pour une nouvelle usine
• Choix de technologies de traitement des odeurs
• Consultations avec des intervenants
• Appel d’offres
• Demande de Certificat d’Autorisation
• Opérations

Un exemple générique d’une étude pré-projet pour un site de méthanisation avec analyses d’options de mitigation sera également présenté afin de dévoiler les données utilisables par les différents intervenants impliqués dans la mise en place de tels sites.

Journee%20Biogaz%20APCAS[1]

Avez-vous en savoir plus ? Contactez un expert d’Odotech !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *