Les nez électroniques contrôlent les odeurs sur la nouvelle usine de dépollution des eaux ultra-moderne de Nantes Métropole

Les nez électroniques contrôlent les odeurs sur la nouvelle usine de dépollution des eaux ultra-moderne de Nantes Métropole

odotech

Une station d’épuration performante à la Petite Californie

Plus compacte et mieux intégrée dans le tissu urbain, la station d’épuration de la Petite Californie, située à Trentemoult, achève sa modernisation. Exemplaire et innovante en termes d’énergie renouvelable et de développement durable, elle peut désormais traiter les eaux usées de 180 000 habitants.

Lancée fin 2008, la transformation de la station d’épuration de la Petite Californie localisée à l’entrée du village de Trentemoult, sur les communes de Rezé et Bouguenais, arrive à son terme. « Cette modernisation accompagne les projets d’urbanisation du sud-Loire et répond aux nouvelles normes de qualité des eaux » explique Christian Couturier, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’assainissement et de la qualité des eaux.

STEP%20odeur%20Nantes%20Petite%20Californie%20[1]

La nouvelle station d’épuration de la Petite Californie

Entièrement couverte et désodorisée, la nouvelle structure devrait être plus confortable pour les riverains qui étaient gênés par les odeurs et les bruits du chenal d’aération. Un contrôle olfactif est assuré par des nez électroniques OdoWatch pour le suivi en continue des émissions olfactives.

Il s’agit de la principale station d’épuration de la région nantaise. Entièrement couverte, l’installation évitera aux riverains les nuisances sonores et olfactives. Un réseau de nez électroniques, capables de détecter 64 000 composants olfactifs volatils, veillera à ce que les petites mauvaises odeurs ne viennent pas polluer le grand air de la Petite Californie.

petite-californie-540_1287675634092[2]

Compacte, sans odeur, énergétiquement économe et innovante, la station d’épuration de la Petite Californie, à Trentemoult, peut  traiter les eaux usées de 180 000 habitants du Sud Loire. Modernisée, elle figure en 2011 parmi les plus performantes en Europe.

L’investissement porte sur un montant total d’environ 29 M€. La nouvelle usine a une capacité de 180 000 équivalents habitants, avec un débit de pointe de 3700 m3/heure. Elle a été mise en service début 2011.

electronic%20nose%20monitoring%20scrubber[1]
Nez électronique en sortie de désodorisation

Les solutions mises en œuvre pour le traitement des effluents (décantation lamellaire par Multiflo® Duo et biofiltration par Biostyr®) ont été choisies pour leurs performances de traitement alliant une grande compacité et un confinement complet des installations. Le traitement des boues est effectué par digestion, en vue de leur valorisation agricole.

Un contrôle olfactif permanent autour du site est assuré par des nez électroniques. En effet les émissions odorantes sont surveillées en continu par le système Odowatch.

desodorisation%20odeur%20nez%20electronique[2]
Désodorisation ultra sophistiquée

Sensibles à l’ensemble des constituants de l’odeur, les nez électroniques mesurent en continu les émissions des tours de désodorisation en terme d’unité odeur par mètre cube (u.o./m3) ainsi que le hall de réception des boues et un point stratégique en milieu de site. Un nez électronique supplémentaire permet aussi le suivi des odeurs émises par l’unité de séchage des boues.

Nez%20electronique%20laveur[1]

Réel tableau de bord odeur, le logiciel OdoWatch fournit à l’exploitant les informations clées pour gérer proactivement les questions relatives aux odeurs. Le système automatisé de surveillance des odeurs assure une traçabilité et une capacité de réponse en toute occasion.

 
Tableau%20bord%20odeur%20STEP[1]

Le biogaz produit par l’usine assurera le chauffage des installations techniques et alimentera une installation de cogénération. Cette cogénération, ainsi que plus de 800 m² de panneaux solaires souples, installés en couverture sur les bassins, produiront de l’énergie électrique revendue à EDF.

stationepuration500[2]
Le gazomètre de la nouvelle station d’épuration où est stocké le biogaz

L’architecture des locaux est de type bioclimatique, associant le minéral et le végétal avec la création de jardins verticaux intérieurs. Enfin, l’emprise de la nouvelle usine est divisée par trois, malgré une capacité de traitement presque doublée.

Références :


Avez-vous en savoir plus ? Contactez un expert d’Odotech !

Thierry Page
Thierry Page
Thierry Pagé, Founder & Senior Odor Expert, Odotech. Industry Leader in Odor Monitoring & Odor Management. Invented OdoWatch and revolutionized odor monitoring state of the art. He is passionate to serve the industry from WasteWater, Residuals & Waste, Mining, Agri-Food, Manufacturing and Petrochemistry. Participated in projects in more than 20 countries.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *