Les 7 facteurs qui génèrent une nuisance olfactive

Les 7 facteurs qui génèrent une nuisance olfactive

odotech

Les 7 facteurs qui génèrent une nuisance olfactive

Une nuisance olfactive peut être issue de tous les dérangements importants et réguliers du paysage olfactif normal dans un milieu. Au cours des 15 années de pratique dans le domaine des odeurs environnementales, nous avons répertorié 7 facteurs contribuant à ce qu’une exposition aux odeurs devienne une nuisance.

1. Fréquence d’expositions aux odeurs

La déstabilisation fréquente du paysage olfactif par des expositions répétitives à des odeurs identifiables contribue à générer une nuisance olfactive. En accumulant les expériences olfactives négatives avec mécontentement, la fréquence d’expositions aux odeurs est un élément clef dans la génération d’une nuisance olfactive, indépendamment des autres facteurs.

2. Durée des épisodes d’odeurs

Les troubles associés à l’exposition aux odeurs augmentent en fonction de la durée d’exposition. La durée des épisodes d’odeurs peut susciter un stress externe et restreindre la patience des individus face à un élément perturbateur.

3. Niveaux d’odeurs lors des expositions

L’aspect agressant de l’exposition aux odeurs peut également être induit par l’intensité atteinte lors des épisodes d’odeurs. Le caractère hédonique d’une odeur se dégrade généralement en fonction de l’intensité ressentie, peu importe sa nature.

Odor%20discomfort[2]

4. Période de l’exposition

La potentialité qu’un individu soit en contact avec une odeur peut influer sur la génération d’une nuisance olfactive. En effet, en fonction des saisons ou de la période de la journée, les gens auront une plus grande probabilité d’être présents lors d’un épisode d’odeur et ainsi d’en subir l’effet. Le nombre de plaintes a tendance à augmenter le matin ou le soir lorsque les gens sortent ou arrivent à leur domicile et sont en présence d’odeurs. D’autre part, si les gens sont fréquemment à l’extérieur de leur domicile ou que les fenêtres sont ouvertes, comme c’est le cas l’été, les risques qu’ils soient incommodés augmentent lors des épisodes d’odeurs.

5. Origine de l’odeur

Chez les animaux l’odorat joue le rôle d’informer de la présence d’un danger potentiel. Chez l’être humain, les odeurs sont des vecteurs de perception de la pollution. Les nuisances olfactives perturbent la qualité de vie et induisent des problèmes de santé publique. Certaines odeurs paraissent plus nocives que d’autres en raison de leur caractère chimique. Dès l’instant où les gens les détectent lors de l’inhalation, ils ont alors la vive impression d’être en contact intime avec le contaminant atmosphérique. De ce fait, le niveau de préoccupation face à une odeur présumée nocive augmentera, et la tolérance face à une exposition diminuera car elle pourra susciter la crainte d’un risque aigu ou chronique pour la santé.

panaches%20odeurs[1]

6. Caractère hédonique de l’odeur

Le caractère hédonique est associé à des critères d’appréciations personnels individuels. Cette dimension de l’odeur est subjective car elle fait référence au vécu propre de chaque individu (références émotionnelles associées à une odeur) ainsi qu’à certains aspects sociaux. Elle peut varier beaucoup d’un individu à l’autre, d’un groupe social à l’autre et même changer pour un même individu en fonction du moment de la journée (ex : odeur d’ail avant et après un repas). Par ailleurs, l’accroissement de l’intensité perçue de l’odeur dégrade l’appréciation hédonique. Par exemple, l’indole et le scatole, deux substances à l’odeur fécale fort déplaisante présentes dans les fumiers, exhalent des effluves extrêmement plaisantes, aux notes florales, lorsqu’elles sont diluées; l’indole évoquant le jasmin et la fleur d’oranger (Gullino, 1997).

Elevage%20porc[1]

7. Milieu

Le milieu dans lequel un individu est soumis à un épisode d’odeur peut jouer un rôle important dans l’acceptabilité d’une nuisance olfactive. L’étalement urbain est un bon exemple de confrontations engendrées par la mise en co-habitation de gens avec des habitudes urbaines et des activités économiques rurales.

Ces différents facteurs seront pris en compte dans les études d’impact odeur que nous réaliserons afin de quantifier adéquatement une problématique odeur et trouver des solutions d’atténuation adéquatement dimentionnées au meilleur prix.

img_etudes_odeur[1]

Référence:

GULLINO, A. (1997). Odeurs et saveurs. Flammarion. ISBN 2080355503.

Avez-vous besoin de mesurer des odeurs ?

Thierry Page
Thierry Page
Thierry Pagé, Founder & Senior Odor Expert, Odotech. Industry Leader in Odor Monitoring & Odor Management. Invented OdoWatch and revolutionized odor monitoring state of the art. He is passionate to serve the industry from WasteWater, Residuals & Waste, Mining, Agri-Food, Manufacturing and Petrochemistry. Participated in projects in more than 20 countries.