Dossier technique — Electronic noses (eNoses) can be many things

Dossier technique — Electronic noses (eNoses) can be many things

Imagen-4-Slider

Mise à jour du dossier technique: “Electronic noses (eNoses) can be many things”

L'expression "nez électronique" (ou “electronic nose” en anglais) est utilisée depuis plusieurs années pour décrire plusieurs types d'appareils servant à diverses applications afin d'atteindre des objectifs pourtant très différents.


La notion de nez électronique (ou eNose) a d'abord été introduite par le Pr. Krishna Persaud et le Pr. George Dood dans un article publié en 1982. Depuis lors, l'expression «nez électronique» a été utilisée pour décrire de nombreux appareils pour diverses applications avec des objectifs différents. Il est important de comprendre les différences, même si tous ces appareils sont appelés «nez électroniques» dans la littérature et sur Internet.

Les nez électroniques font partie d'une zone de recherche appelée biomimétique (ou biomimétisme) pour créer des solutions s'inspirant de phénomènes naturels. Dans le cas présent, il s'agit du sens de l'odorat qui est la faculté de percevoir les odeurs au moyen des organes du nez. La plupart du temps, l'accent est mis sur le «sens de l'odorat humain» et non sur la façon dont les chiens ou tout autre animal perçoivent les odeurs. Cependant, même cela n'est pas universel. Pour la plupart, les nez électroniques se concentrent actuellement sur l'identification, la comparaison ou la quantification des odeurs. Par exemple, ils ne ciblent pas l'évaluation hédonique (i.e.: côté agréable / désagréable de l’odeur) d'une odeur, car cela est très spécifique à chaque individu et concerne un avis subjectif. Ceci est également vrai pour tout autre aspect qualitatif d'une odeur.

Pour imiter l'odorat humain, un nez électronique est généralement basé sur un éventail de capteurs combinés à certains algorithmes mathématiques. De nombreux types de capteurs sont utilisés tels que les capteurs électrochimiques, les semi-conducteurs d'oxyde métalliques (M.O.S.), les détecteurs de photoionisation (PID), les biocapteurs, les capteurs nanométriques et bien d'autres. Chaque technologie a ses avantages et ses inconvénients en fonction des applications et des objectifs visés.

Le dossier technique "Electronic noses (eNoses) can be many things" donne un aperçu des types de nez électroniques (eNoses) actuellement sur le marché.

En comprenant mieux ce que sont les nez électroniques, les gestionnaires, les opérateurs, les consultants et les législateurs peuvent prendre de meilleures décisions lorsqu'il est temps d'évaluer et de suivre les odeurs ainsi que les polluants gazeux.

Découvrez le dossier technique: "Electronic noses (eNoses) can be many things" (en anglais seulement).


À propos d'Odotech
Odotech est une société de technologie environnementale qui se spécialise dans le suivi et la gestion des odeurs, des polluants gazeux et des poussières. L’entreprise offre une gamme complète de services et de solutions technologiques (OdoWatch) permettant une gestion proactive des problématiques environnementales rencontrées par les industriels et les services publics. L'innovation est au cœur de la réalité quotidienne d'Odotech qui multiplie les efforts pour conserver son leadership et maintenir son avance technologique.



Pour plus d'information sur les services, l'expertise et les solutions d'Odotech, veuillez communiquer au +1.514.340.5250, ext.706 (Amérique du nord), +33 4 26 68 51 56 (Europe), +56.22.47.95.31 (Amérique du sud) ou par courrier électronique à info@odotech.com
Guy Laliberte
Guy Laliberte
Guy Laliberté has more than 20 years of experience in high technology and is well recognized for his vision in product innovation. As Chief Executive Officer (CEO) of Odotech, he is involved in all aspects of the company including research and development. His involvement in odour science and air quality at the international level has given him an in-depth understanding of those two fields.

Comments are closed.