Les défis de la qualité de l’air et des odeurs au sein des villes intelligentes

Les défis de la qualité de l’air et des odeurs au sein des villes intelligentes

GERAD_Air_Quality-FR

Les défis de la qualité de l'air et des odeurs au sein des villes intelligentes.

Le chef de la direction d'Odotech. M. Guy Laliberté donnera une conférence au GERAD le 20 juillet 2016 prochain.

Dans le monde entier, les autorités ont de plus en plus de données pour mieux comprendre ce qui se passe au niveau de la qualité de l'air des villes. En fait, cela se produit non seulement au niveau de la ville mais aussi régionalement et même au niveau provincial.

Cependant, à ce jour, deux facteurs clés ont principalement ralenti la croissance de cette question:

  • À l'heure actuelle, les stations de surveillance de la qualité de l'air sont soit de mauvaise qualité, soit très coûteuses. En tant que tel, les gouvernements (municipaux, régionaux ou nationaux) investissent seulement dans un nombre limité de stations de surveillance de la qualité de l

  • Les gens ne se plaignent pas du niveau de sulfure d'hydrogène (H2S) ou de dioxyde de carbone dans l'air. Ils se plaindront des odeurs qui sont très difficiles à quantifier car il s'agit d'une perception humaine. Les gaz et les odeurs sont deux sujets différents. En ce qui concerne l'allocation de budgets, les politiciens n'ont pas encore l'incitation à investir largement dans le contrôle de la qualité de l'air puisque les odeurs et les polluants gazeux sont encore des sujets distincts.

  • Les nouvelles technologies à venir devraient changer cette réalité dans un avenir très proche. De nouveaux capteurs de gaz devraient bientôt permettre un déploiement à très grande échelle de «dispositifs de mesure de la qualité de l'air et de quantification des odeurs». Cela créera des défis réglementaires pour les autorités, car la taille des bases de données disponibles augmentera de façon exponentielle (Big Data). Lorsque les citoyens disposent de bases de données à grande échelle pour fonder leurs revendications, les autorités devront engager des actions pour «gérer» cette nouvelle réalité.

    Cette nouvelle réalité soulève de nombreuses questions telles que: Comment les odeurs doivent-elles être quantifiées pour le déploiement à grande échelle de capteurs? Quelle devrait être l'échelle d'odeurs par rapport à l'indice de la qualité de l'air? Comment les bases de données doivent-elles être gérées de manière à refléter ces "données sensibles"? Comment résumer ces données de façon logique pour les autorités et pour les citoyens? Et plusieurs autres questions à venir...

    Cliquez ici pour le site du "GERAD: GROUP FOR RESEARCH IN DECISION ANALYSIS"

    À propos d'Odotech
    Odotech est une société de technologie environnementale qui se spécialise dans le suivi et la gestion des odeurs, des polluants gazeux et des poussières. L’entreprise offre une gamme complète de services et de solutions technologiques (OdoWatch) permettant une gestion proactive des problématiques environnementales rencontrées par les industriels et les services publics. L'innovation est au cœur de la réalité quotidienne d'Odotech qui multiplie les efforts pour conserver son leadership et maintenir son avance technologique.



    Pour plus d'information sur les services, l'expertise et les solutions d'Odotech, veuillez communiquer au +1.514.340.5250, ext.706 (Amérique du nord), +33 4 26 68 51 56 (Europe), +56.22.47.95.31 (Amérique du sud) ou par courrier électronique à info@odotech.com


    Guy Laliberte
    Guy Laliberte
    Guy Laliberté possède plus de 20 ans d'expérience en haute technologie et est reconnu pour sa vision en innovation de produits. En tant que chef de la direction (CEO) d'Odotech, il est impliqué à tous les niveaux de l'entreprise, y compris la recherche et le développement. Sa participation à la science des odeurs et à la qualité de l'air au niveau international lui a permis de comprendre en profondeur ces deux domaines.

    Comments are closed.