Technologie et science

L’olfaction est un sens complexe et la perception des odeurs est influencée par de nombreux facteurs propres à chaque individu ainsi que des éléments externes environnementaux. La base de la perception des odeurs est la mise en contact entre des molécules chimiques, principalement à l’état gazeux, qui peuvent être détectés par l’épithélium olfactif.

Perception%20des%20odeurs%20Odotech-resized-600[1] 

Source: Pour la science no 218

Les molécules odorantes entrent en contact avec l’épithélium olfactif situé au sommet de la cavité nasale et stimulent chimiquement les multiples cellules réceptrices (voir figures).

Épitélium%20(Pour%20la%20Science)-resized-600[2]

Source: Pour la Science, No 218

Les influx électriques ainsi générés sont transmis par le nerf olfactif (1er nerf crânien qui traverse le crâne par la plaque cribriforme) au système olfactif central situé dans le système limbique. Une branche du 5e nerf crânien, le trijumeau, véhicule pour sa part la sensation d’irritation de la muqueuse du nez, du nasopharynx et de l’oropharynx, à la fois en ce qui concerne la sensation du goût et de l’odorat.

Appareil%20olfactif%20humain-resized-600[1]

Schéma des voies olfactives

Le nerf trijumeau contribue aussi à évaluer la magnitude de l’odeur même pour les composés sans effet irritant.

La perception d’une odeur par l’homme résulte d’un stimulus. Ce stimulus comporte plusieurs informations dont l’intensité et la qualité de l’odeur sont les principales. Notre habilité à percevoir ces informations fait de l’odorat un sens très complexe dont tous les paramètres biochimiques ne sont pas encore connus des spécialistes.

Au niveau de l’intensité, notre odorat se comporte un peu comme notre perception des corps chauds ou froids. L’intensité du signal est très forte au début puis il y a adaptation et baisse progressive de l’intensité du signal. Au niveau de la qualité de l’odeur, notre odorat fonctionne de façon analogue au goût: nous pouvons reconnaître, classer et apprécier la qualité d’une odeur.

Intéressé par en savoir davantage sur les odeurs ?

December 5, 2010
odotech

Quel est le processus de l’olfaction ?

L’olfaction est un sens complexe et la perception des odeurs est influencée par de nombreux facteurs propres à chaque individu ainsi que des éléments externes environnementaux. […]
November 11, 2010
odotech

Terminologie et définitions : mesures et études odeur

Ce blogue a pour objectif de présenter les définitions des termes utilisés dans les rapports de diagnostic odeur ou de modélisation de la dispersion atmosphérique des […]
November 7, 2010
Valorisation Matières Résiduelles

Innovation à l’arrêt au Québec: odeur vs projets de valorisation des matières résiduelles

L’historique odeur du compostage au Québec a amené l’application du principe de risque zéro par le MDDEP pour tous les projets de valorisation des matières résiduelles […]