Blogue

Les odeurs représentent un sérieux enjeu pour les installations municipales et industrielles. Au cours des vingt dernières années, les professionnels de l’environnement se sont penchés sur l’encadrement et la réduction des problèmes de nuisances, le seul problème environnemental important subsistant au niveau des station d’épuration des eaux usées, des lieux d’envouissement technique et des installations de compostage.

Il est bien connu que dans plusieurs secteurs industriels, le H2S (sulfure d’hydrogène – odeur d’œuf pourri) contribue aux odeurs, avec un seuil de perception très bas, à 0,4 ppb. Pour cette raison, il s’est avéré pratique dans le passé de fonder sur le H2S certaines exigences et réglementations environnementales.

SSO%20Composting%20pile%20odor%20source-resized-600[2]

Toutefois, il a été démontré scientifiquement durant la dernière décennie que le H2S n’est que partiellement responsable des odeurs perçues hors site. Surveiller le H2S pour des problèmes d’odeurs mène à sous-estimer l’intensité de l’odeur ou à omettre complètement la contribution d’autres composés odorants (COV, ammoniac et amines, autres composé de soufre, etc.). Nous vous invitons à lire les blogs suivant :

La quantification olfactométrique est essentielle pour quantifier le niveau olfactif général (concentration olfactive). De nombreux opérateurs reconnaissent aujourd’hui l’importance de la surveillance des odeurs, exprimée en unités d’odeur, pour comprendre les plaintes relatives aux odeurs et améliorer leurs processus de production. Toutefois, il existe un problème de continuité lorsque l’on passe de la surveillance du H2S à la surveillance des odeurs. Comment faire le lien entre les données historiques sur le H2S et les nouveaux mesurages d’odeurs ?

WWTP%20H2S%20emission%20source-resized-600[2]

Il est désormais possible de combler le fossé entre la surveillance en temps réel du H2S et des odeurs en fusionnant OdoWatch (surveillance des odeurs au moyen de nez électroniques) et la nouvelle technologie OdoWatch – SulfNose. Le suivi simultané du H2S et des odeurs sur la même plateforme est facilitée par deux technologies compatibles à 100 %.

OdoWatch – SulfNose est le premier système automatisé spécifiquement conçu pour les émissions de sulfure d’hydrogène (H2S) avec affichage du panache de dispersion atmosphérique. Les sulfNoses (détecteurs de H2S) peuvent mesurer le H2S jusqu’à une valeur aussi faible que 2 ppb sur le périmètre et jusqu’à 100 ppm au niveau de la source des émissions. Le système fournit un affichage en temps réel du panache atmosphérique du H2S. Les données sont ensuite archivées pour pouvoir s’y référer ultérieurement.

landfill%20gas%20collection%20system%20odour%20study[1]

Il est désormais possible de suivre en temps réel les odeurs et le H2S avec un seul système de surveillance de la qualité de l’air. Les eNoses et les dispositifs de surveillance du H2S peuvent être situés sur les sources et/ou sur le périmètre pour le SulfNose. Tous les capteurs sont intégrés dans un seul logiciel pour obtenir simultanément les panaches de H2S et d’odeurs ainsi que les enregistrements du H2S sur le périmètre. Vous pouvez recevoir des alertes lorsque des odeurs quittent votre site, et savoir à quelle distance et dans quelle direction elles se propagent.

Quelques utilisations possibles de cette approche combinée H2S-odeurs:

repeater_Dec2010_72dpi-resized-600[1]

  • Assurez votre conformité à la réglementation (Suivi des valeurs de H2S sur le périmètre du site)
  • Réduisez le coût et l’impact des enquêtes sur la qualité de l’air et les odeurs
  • Améliorez vos relations avec les collectivités
  • Surveillez l’efficacité des actions entreprises pour la réduction de la pollution
  • Optimisez les processus
  • Gérez de manière proactive
  • Gérez les impacts et plaintes hors site
  • Les sulfNoses + nez électroniques (eNoses) sur les sources d’émissions et la modélisation en temps réel déterminent rapidement si le H2S du site est en train de causer un impact hors site à un endroit pouvant donner lieu à une plainte
  • En cas d’alerte, ils indiquent immédiatement la source du site devant faire l’objet d’une action.
  • Accédez aux historiques de données selon vos besoins.
  • Suivez les tendances ou réagissez aux plaintes.
  • Quantifiez le H2S/l’odeur pour optimiser les contrôles des émissions de H2S/d’odeurs.
  • La mise en œuvre des contrôles peut faire l’objet de priorités.
  • Aimeriez-vous en savoir plus ? Contactez-nous!

    March 10, 2011
    odotech

    La surveillance du H2S finalement fusionnée avec celle des odeurs

    Les odeurs représentent un sérieux enjeu pour les installations municipales et industrielles. Au cours des vingt dernières années, les professionnels de l’environnement se sont penchés sur […]
    February 26, 2011
    odotech

    Olfactométrie de terrain: un moyen fiable de quantifier les odeurs?

    Olfactométrie de terrain et la quatification des odeurs La pertinence des mesures en air ambiant a été le sujet d’une revue de littérature de plus de 400 références. Les auteurs concluent […]
    February 20, 2011
    odotech

    La concentration odeur à partir d’analyses chimiques, possible?

    La concentration odeur à partir d’analyses chimiques Il est reconnu comme risqué d’évaluer l’impact odeur par l’unique analyse physico-chimique des composés odorants émis par une source. En effet, […]
    February 13, 2011
    Olfactométrie: Mesure et contrôle des odeurs

    La mesure des odeurs pour mieux les contrôler

    Pour contrôler et minimiser les émissions d’odeurs, il est nécessaire de les caractériser et de les quantifier. Pour ce faire, trois étapes principales doivent être considérées : […]
    February 7, 2011
    odotech

    Évaluation de l’impact olfactif : comment et pourquoi

    Vous avez fait un premier pas en réalisant un diagnostic olfactif et vous savez maintenant d’où viennent les émissions critiques d’odeurs de votre site … vous […]